Afin de vous recevoir dans les meilleures conditions, j'appliquerai les recommendations données par la Fédération Française de Massage Bien-Etre:

 

Recommandations hygiénistes pour les métiers du massage bien-être

V1 . avril 2020.

 

Le présent recueil de recommandation est rédigé dans le contexte de la crise sanitaire Covid-19. Il ne reprend pas l’ensemble des recommandations usuelles, qui sont connues de tous les professionnels. Son objectif est de favoriser la reprise des activités de massage au lendemain du déconfinement. Il s’agit d’offrir sécurité et confiance, tant aux usagers qu’aux praticiens.

 

Les recommandations hygiénistes FFMBE seront adaptées et tenues à jour en fonction de l’évolution des consignes gouvernementales et de l’état des connaissances sur le virus et la pandémie.

Ces recommandations n’ont ni reçu le visa des pouvoirs publics ni celui des assureurs. Des consultations sont en cours. En l’état ce document n’a donc qu’un caractère indicatif et il appartient à chacun de le transposer à la réalité de son contexte professionnel.

 

Méthode

Les recommandations qui suivent sont chacune des petites briques méthodologiques. Elles n’auraient qu’une pertinence limitée si chaque praticien ne les inscrivait dans une vision globale du parcours d’un client au sein de son cabinet ; d’une entreprise ; à domicile ou tout autre lieu de massage.

Les questions à se poser sont les suivantes :

  • Comment éviter, ou limiter, que les clients ne se croisent ?
  • Comment éviter, ou limiter, que les clients ne laissent une empreinte virale ?
  • Comment sécuriser la relation masseur / massé ?
  • Comment préparer le lieu pour l’accueil du client suivant ?

Nous vous recommandons de visualiser mentalement le parcours client dans votre lieu de massage afin d’en imaginer l’agencement. Puis de réaliser les adaptations qui en découlent. Et enfin, de tester votre agencement par un jeu de rôle en situation réelle.

 

Rappel des Modes de Transmission du COVID-19

  • contact humain direct, 
  • contact humain à moins d’un mètre par :
    • toux,
    • éternuement,
    • discussion en l’absence de mesures de protection.

 

Rappel des véhicules de transmission du COVID-19 : 

  • La peau : mains, bras, visage ...
  • Gouttelettes de salive et sécrétions respiratoires. 
  • Air ambiant (encore non prouvé mais ne pouvant être écarté).
  • Surfaces dures (poignée de porte, téléphone portable, interrupteur, table …).
  • Surfaces molles (vêtements, accessoires de modes, draps, serviettes …).

 

 

Recommandations hygiénistes

  • Aménagement de la salle de massage :
    • Construire un parcours sécurisé pour le client, ne passant que par des zones et ameublements désinfectables, au cours duquel il n’a besoin de rien toucher, notamment les poignées de porte dont vous serez seul opérateur. Retirer les magazines en salle d’attente. Retirer les meubles et objets qui ne peuvent être désinfectés au quotidien : fauteuil recouvert de tissu, rideaux, objets en osier… Retirer les matériels de massage qui ne peuvent être désinfectés au quotidien : couverture chauffante, couvertures, coussins, tapis…
    • Privilégier : des serviettes lavables en machine à la place des tapis et couvertures, ou du papier jetable à dérouler sur la table à chaque nouvelle intervention.
    • Mettre à disposition un distributeur de gel hydroalcoolique ou un lavabo équipé de savon.

 

  • Désinfection de l’environnement de travail :
    • Avant / après chaque massage :
      • Désinfection de toutes les parties touchées : poignées de portes, chaise de déshabillage...
      • Désinfection de la table de massage, avec un soin particulier pour la têtière.
      • Aération prolongée de la salle.
      • Nettoyer la table avant et après le massage avec du gel hydro alcolique.
      • Changement de tous les matériels en tissu.
    • Chaque soir :
      • Ménage complet, avec produits désinfectants : sols, meubles…

 

  • Ergonomie de l’environnement de travail :
    • Séparer rigoureusement les flux linge propre / linge sale.
    • Prévoir une tenue spéciale, réservée au cabinet, qui ne transite pas par l’extérieur.

 

  • Techniques de nettoyage :
    • Pour la table et les surfaces, utiliser un produit désinfectant et fongicide de qualité médicale, même si vous utilisez des draps jetables.
    • Lavage du linge à plus de 60°, en cycle long (plus de 60 mn).
    • L’utilisation d’un nettoyeur vapeur peut constituer une alternative au produit désinfectant, sous condition de bien en maîtriser l’application.

 

  • Accueil clientèle :
    • Prise de rdv : faire en sorte qu’il n’y ait pas d’utilisation de la salle d’attente, ni de croisement des clients. Donc gérer l’enchaînement des rendez-vous et la ponctualité. Préférer faire attendre un client dans sa voiture, que dans votre salle d’attente.
    • Informer vos clients sur les mesures prises : en amont (site internet) et à l’accueil (notice, affiche…)
    • Inviter vos clients à éviter de toucher inutilement les objets et l’environnement.
    • Demander à vos clients de se laver les mains, dès l’entrée dans le cabinet ou la salle d’attente.
    • Indiquer un lieu de déshabillage et un support pour poser les vêtements.

 

  • Port du masque obligatoire, praticien et client :
    • Le praticien porte un masque du plus haut niveau de protection disponible. Dans l’idéal, de qualité chirurgicale.
    • Proposer un masque au client, s’il n’est pas équipé. En expliquer la raison.

 

  • Massage :
    • Comme d’habitude, le praticien se lave les mains et les avant-bras, scrupuleusement, juste avant le massage, puis juste après.
    • Le client conserve son masque durant tout le massage, y compris lorsque son visage est face têtière ou trou de table.
    • éviter les mouvements de mobilisation corporelle corps à corps et, plus généralement, tout geste technique conduisant le praticien à réduire la distance entre sa tête et le client.
    • Ne pas masser la tête et le visage.
    • Possibilité d’utiliser des gants jetables pour masser, à évaluer par chaque masseur en fonction de son senti et de la technique de massage.
    • Éviter les duos de clients ou de masseurs si les dimensions du cabinet ne permettent pas d’appliquer ces consignes.

 

  • Départ :
    • S’assurer d’avoir le numéro de téléphone du client, pour pouvoir le prévenir si besoin de remonter une chaîne de transmission.
    • Demander au client de prévenir s’il tombe malade ultérieurement.

 

 

Ces recommandations sont nécessairement imparfaites et incomplètes. N’hésitez pas à nous faire remonter vos questionnements ou retours d’expériences : administration@ffmbe.fr